bandeau
Accueil Vie musicale Notre centenaire La B.F. Saison 2017 Info musicos Contact
 

Votre IP est: 54.144.21.195
Nos partenaires

Fondation RATP
Passeurs d'Arts

logoCRE

Voici notre histoire
logo
La Compagnie du Métropolitain de Paris ( C.M.P.) est née par décret le 19 avril 1899. La construction de la première ligne de Métro fut confiée à l'ingénieur Fulgence Bienvenüe. La ligne N°1 fut construite, afin d'éviter des travaux considérables, à ciel ouvert, par deux milles ouvriers ! La construction n'était pas achevée lors de l'inauguration de l'exposition universelle, le 14 avril 1900. La ligne n°1 fut ouverte au public dans la plus grande discrètion le 19 juillet 1900 sans fête ni discours à une heure de l'après midi. On enregistra cette année là 16.656.528 passagers de juillet à décembre : c'est dire le succès que rencontra le métro.

Au delà de la prouesse technique, l'évenement s'inscrit dans un mouvement de cohésion sociale, dans un contexte général par l'importance des effectifs de cette époque, constitués d'hommes et de femmes issus du milieu ouvrier de toutes les régions de France dont certaines fortement industrialisées comme le Nord, le Pas de Calais, l'Est qui pouvaient s'enorgueillir de disposer d'harmonies, batterie-fanfares et autres orphéons rivalisant de prestige. Naturellement, les réunions, la vie culturelle, les rencontres aidaient à supporter les misères de la vie ouvrière ... ainsi naquit le 8 juillet 1905 l'Harmonie du Métropolitain.

La loi du 21 mars 1948 instaure la R.AT.P. qui englobe les deux compagnies d'exploitation S.T.C.R.P. pour les autobus et la C.M.P pour le métro ...Tout naturellement l'Harmonie du Métropolitain de Paris et la Fraternelle de la S.T.C.R.P. fusionnent et prennent le nom d'Harmonie du Personnel de la R.AT.P.. Georges Fossier, alors chef de l'Harmonie du Métropolitain de Paris prend la direction de l'orchestre ainsi constitué. Rapidement, l'ensemble se hisse au plus haut niveau des orchestres amateurs et accède dès 1948 au classement en division supérieure, en 1949 en excellence, en 1953 en division d'honneur et gagne la coupe internationale de Musique d'Harmonie. En 1954, à Ostende, elle remporte le premier Prix du Conseil International de Musique de l' UNESCO

En 1975, nommé après concours, Monsieur Jacques Mas, 1er Prix du Conservatoire National de Musique et soliste de l'orchestre philharmonique de Radio France succède à Monsieur Fossier. L'harmonie prend alors un nouvel essor et c'est bientôt, sous la baguette de son talentueux chef, la récompense suprême au concours International de Vichy: la Lyre d'Or !

L'Harmonie se retrouve en 1980 à Liège ( jumelage avec la S.T.I.L. ), à Vienne en 1985, à Friedrichshafen en 1990, à Amiens en1994 où elle remporte le trophée Charles Jay. Il ne s'agit là que des manifestations les plus prestigieuses auxquelles l'Harmonie prêta son concours, la liste étant fort longue !

En 1996, Jacques Mas, à l'issue d'un concours auquel se présentèrent 36 candidats, cède sa place, devenue prestigieuse, à l'actuel chef de l'harmonie, nous avons nommé Martin Lebel, violoncelliste, pianiste, quatre fois primé du Conservatoire National de Paris en fugue, contrepoint, orchestration, direction d'orchestre, lauréat du concours international Mitropoulos à Athènes en 1998. Il a été selectionné par Seiji Ozawa pour diriger au stage de Tanglewood, aux U.S.A.

Chaque année, l'Harmonie du Personnel de la R.A.T.P. se produit dans diverses salles de Paris ou de sa banlieue, notamment pour un concert de gala. Tous ces résultats sont possibles grâce aux efforts conjugués de la Direction de la R.A.T.P., du Comité Régie d'Entreprise et de tous les musiciens de l'Harmonie qui n'épargnent ni leur temps, ni leur peine et se consacrent de tout coeur à la cause de la musique.

Maurice MARTEL

Albums photos

Nos enregistrements

CD1

cinquantenaire

concert Gaveau

Centenaire